Projet INdIGO

INnovative fIshing Gear for Ocean

INdIGO est un projet qui vise à réduire la pollution plastique marine générée par les activités liées à la pêche et à l’aquaculture. Il rassemble 10 partenaires publics et privés de France et du Royaume-Uni et s’étend de fin 2019 à juin 2023. Le coût du projet est de 4,2€ dont 2,9M€ sont financés par le FEDER dans le cadre du programme Interreg France (Manche) Angleterre. Le coût total total pour IRMA est de 345 000 € dont 238 000 € financés par le FEDER.

La pollution par le plastique est une menace majeure pour les écosystèmes. Les engins de pêche perdus en mer (filets, casiers…) peuvent avoir des conséquences directes sur la faune marine qui se retrouve enchevêtrée. Les microplastiques, issus des déchets, peuvent aussi être ingérés et intégrés à la chaîne alimentaire.

Dans ce contexte, le projet INdIGO poursuit deux objectifs principaux

Développer des engins de pêche innovants et plus respectueux de l’environnement marin en proposant de nouveaux produits à durée de vie contrôlée qui seront biodégradables dans l’environnement marin.

Améliorer la prévention et la gestion des pollutions générées par les engins issus de la pêche et de l’aquaculture, en identifiant les points de collecte et les filières de recyclage existantes et en développant une application pour localiser les engins déjà perdus.

INdIGO est un projet collaboratif entre des acteurs de la recherche et des entreprises de part et d’autre de la Manche. L’implication des PME permettra de développer des produits compétitifs et d’assurer la durabilité économique en exploitant les résultats à la fin du projet. Les professionnels de la pêche et de l’aquaculture sont également impliqués tout au long du projet afin que les nouveaux engins correspondent à leurs besoins 

Durée : 45 mois [2019 – 2023].

Financeur : Le projet est financé par le Fonds européen de développement régional dans le cadre du programme Interreg France (Manche) Angleterre.

Montant : Budget global du projet 4,2 M€ dont 2,9M€ de FEDER (pour IRMA, le budget global est de 345 000€ et le FEDER finance 238 000€).

Liste des partenaires : UBS, IRMA, NaturePlast, SMEL, Filt, Université de Portsmouth, CEFAS, Université de Plymouth, Ifremer, MSE

Dans le partenariat INdIGO, IRMA se focalisera sur la partie environnementale avec la prise en charge des tests de biodégradation en milieu marin. La recherche fondamentale reviendra au cœur de la stratégie de l’entreprise, en développant un nouveau protocole pour les tests d’écotoxicité en milieu marin. Au vue de la conjoncture actuelle liée à la prise de conscience de l’état des océans, IRMA se doit de travailler en amont de la demande, en revenant à une recherche fondamentale et expérimentale.

Les objectifs pour IRMA sont donc d’être en capacité de prouver scientifiquement que le produit qui sera développé dans le cadre du projet INdIGO est réellement assimilable par les micro-organismes marins et qu’il ne libèrera pas de substances toxiques pour l’écosystème marin, lors de sa dégradation.

Plus d’informations : http://indigo-interregproject.eu/